Plants for Plants® est une approche véritablement révolutionnaire, utilisable en fertigation ou en application foliaire dans le cadre d’une agriculture tant conventionnelle que biologique, et dans toutes les régions du monde. Au lieu d’examiner l’effet de molécules individuelles, nous nous intéressons à une plante dans sa globalité et laissons la nature nous guider. Le projet Plants for Plants® s’est vu accorder une subvention LIFE, l’instrument de financement de l’U.E. pour les actions en faveur de l’environnement et du climat.


Nous commençons tout d’abord par identifier un manque dans une culture. Nous recherchons ensuite une autre espèce végétale qui a déjà acquis les propriétés recherchées. Puis, nous élaborons un extrait spécifique et l’appliquons à la culture cible dans le cadre de programmes de fertilisation. Cette approche nous a permis de déclencher des réactions spécifiques dans la culture.

Adriano Altissimo
Directeur scientifique du centre de recherche LandLab, Italie

Les plantes savent parfaitement ce qui est bon pour elles.

Au fil de millions d’années d’évolution, elles ont su s’adapter à des conditions changeantes et faire face aux maladies. La diversité de la nature offre aux plantes un contexte optimal pour prospérer. Comment intégrer cet extraordinaire pouvoir de la nature à la pratique quotidienne de l’agriculture ? Depuis dix ans déjà, nous nous employons à répondre à cette question.

Depuis dix ans, LandLab en Italie et Van Iperen International œuvrent de concert dans le cadre d’un projet appelé Plants for Plants®.

Au lieu d’examiner l’effet de molécules individuelles, nous nous intéressons à une plante dans sa globalité et laissons la nature nous guider.

Tout d’abord, nous identifions un manque dans une culture. Nous recherchons ensuite une autre espèce végétale qui a déjà acquis les propriétés recherchées. Puis, nous élaborons un extrait spécifique de cette plante, et l’appliquons à la culture cible dans le cadre de programmes de fertilisation.

LandLab est parvenu à déclencher des réactions spécifiques en employant des extraits végétaux.

Cette méthode, utilisée chez différentes espèces, assurait une meilleure utilisation de l’eau et des nutriments, ainsi qu’une réduction de la sensibilité aux maladies. Les extraits mis au point sont purement organiques et de qualité alimentaire. Les premiers produits devraient arriver sur le marché en 2022.

Mission du projet

Susciter l’intérêt et la confiance de l’agriculture conventionnelle vis-à-vis de nouveaux biostimulants organiques, pour réduire les intrants en eau, nutriments et pesticides.

Objectifs du projet

Le principal objectif du projet Plants for Plants® est d’introduire dans l’agriculture conventionnelle de nouveaux biostimulants (BS) organiques aux performances fiables, propres donc à faciliter la conquête de ce segment du marché jusqu’ici peu enclin à réduire l’irrigation et les intrants chimiques utilisés pour booster le rendement des cultures.

Cette nouvelle génération de BS d’origine végétale, appelés phytocomplexe standardisé de métabolites (Standardized Metabolites Phytocomplex ou SMP) permet aux cultures d’utiliser plus efficacement les ressources. L’emploi de BS amène une réduction considérable des intrants nécessaires au développement de la culture (nutriments, eau et pesticides), tout en améliorant sa résilience aux changements climatiques et aux maladies. Les SMP, extraits selon des méthodes scientifiques de plantes cultivées précisément dans cet objectif, permettent de surmonter les principales limitations des BS conventionnels, à savoir leurs performances incertaines.

Plants for Plants® se propose de tester et démontrer l’intérêt de 3 prototypes avec les objectifs spécifiques suivants :

  • Mettre au point un processus industriel pour la production de SMP.
  • Produire 3 nouveaux BS au stade pilote et valider leur efficacité sur différentes cultures en plein champ et dans des conditions climatiques variées.
  • Faire évoluer l’attitude des exploitants européens travaillant en agriculture conventionnelle vers l’adoption de produits biologiques, pour rendre leur production plus économe en ressources et respectueuse de l’environnement, avec un rendement similaire voire supérieur, en nous appuyant sur une démonstration à l’échelle européenne et des activités de diffusion intensives.
  •  Préparer le lancement commercial à la fin du projet.
  •  Bénéfices des SMP pour les groupes ciblés :
      • meilleure résilience de la culture aux changements climatiques ;
      • utilisation réduite d’intrants chimique et d’eau ;
      • rendements accrus ;
      • zéro résidus dans les produits alimentaires ;
      • maintien de la compétitivité.

3 prototypes

Améliorant la résistance aux stress abiotiques, LL002 booste l’efficience de l’utilisation de l’eau (EUE), ce qui se traduit par des économies d’eau d’environ 30 % dans les cultures irriguées, et amène une réduction significative des symptômes liés au manque d’eau ainsi qu’un renforcement du rendement et de la qualité des cultures fluviales dans les zones climatiques souffrant d’un déficit pluviométrique ; l’efficience d’utilisation des nutriments (EUN) est elle aussi améliorée, en particulier pour le phosphore.

Améliore jusqu’à 30 % l’efficience d’utilisation du phosphate (EUP) pour les cultures annuelles arables et maraîchères, renforçant leurs capacités d’absorption et autorisant une réduction potentielle de 30 % du phosphate appliqué au semis ou à la plantation.

Activation du métabolisme primaire et secondaire conduisant à un renforcement marqué du confort de la culture et de ses systèmes de défenses, désigné par le sigle CFE (Crop Fortification Efficacy) : ainsi le recours aux fongicides peut diminuer de 20 à 40 %.

This project is co-funded by the European Union’s LIFE Programme under Grant Agreement LIFE18 ENV/NL/000043. The contents reflect the partnership’s view and EASME nor the European Commission is responsible for any use of the information it contains. More info about LIFE programme