La Technologie Iperen IPE® relève du domaine de la science. L’effet IPE a été démontré dans le cadre de nombreux essais et la technologie est utilisée à travers le monde entier pour mieux gérer les besoins en Phosphate des cultures.

Iperen IPE®: améliorer l'efficacité d’utilisation du Phosphate

La Technologie Iperen IPE® vous apporte des cultures plus saines et de meilleurs résultats. Elle augmente considérablement la quantité de Phosphates disponibles pour la plante. En effet, elle libère les Phosphates absorbés par les particules du sol et empêche la fixation des Phosphates nouvellement appliqués. Cela permet à la Technologie Iperen IPE® d’exercer un effet très net sur le développement initial de la plante. Les agriculteurs qui ont recours à la Technologie Iperen IPE® utilisent moins de Phosphates et obtiennent de meilleurs résultats.  De surcroît, ils bénéficient d’effets secondaires positifs : la structure du sol s’améliore, de même que la disponibilité générale des oligo-éléments.

Fixation des Phosphates

Les Phosphates ont tendance à se fixer dans le sol, de même que les oligo-éléments. Une fois fixés, les Phosphates deviennent indisponibles pour la plante. Cette fixation intervient sous l’effet d’agents qui provoquent la précipitation des Phosphates, et en raison de leur adsorption par les particules du sol. Dans les sols acides présentant un pH inférieur à 5,5, les Phosphates sont fixés par le Fer et l’Aluminium. Dans les sols alcalins, dont le pH dépasse 6,5, les agents en cause sont le Calcium et le Magnésium. Les particules du sol absorbent les Phosphates. Les sols crayeux peuvent contenir jusqu’à 200 kg de Phosphates par hectare. Pour réduire ce phénomène de fixation, une application localisée de Phosphate s’avèrera utile. Mais cela ne suffit pas toujours. Il n’est pas faisable de réduire le pH du sol. Fort de ce constat, Van Iperen a mis au point la technologie Iperen IPE®. Pour de meilleures performances culturales.

Libération des Phosphates fixés

Les essais sur sol nu réalisés par Van Iperen ont permis de démontrer que la Technologie Iperen IPE® augmente la quantité de Phosphates présents dans le sol et disponibles pour la plante. Pour déterminer le niveau de Phosphates disponibles pour la plante, nous avons utilisé des solutions préparées avec des échantillons de sol provenant de parcelles traitées avec la Technologie Iperen IPE® ou non traitées. Aucune des parcelles n’avait reçu de nouvelles applications de Phosphates. Des analyses des Phosphates libres disponibles ont été effectuées à intervalle hebdomadaire. Les résultats se sont avérés très positifs : le taux de Phosphates augmentait significativement après application de la Technologie Iperen IPE®. L’augmentation était due aux Phosphates libérés par les particules du sol. En fonction du type de sol, la quantité de Phosphates disponibles pouvait augmenter jusqu’à 100 %. L’effet d’Iperen IPE® est très net!

Prévention de la fixation dans le sol

Nous avons également vérifié l’effet de la Technologie Iperen IPE® sur la réduction de la fixation de Phosphates nouvellement appliqués. Dans cet objectif, nous avons comparé une parcelle traitée par 50 ppm de Phosphates sous la forme de Phosphate monopotassique (200 kg/ha) à des parcelles traitées par la Technologie Iperen IPE® en plus de 50 ppm de Phosphates.

Dans la parcelle témoin, la quasi-totalité des Phosphates appliqués s’est fixée dans le sol rapidement après l’application. Dans les parcelles où la Technologie Iperen IPE® avait été utilisée, la quantité de Phosphates disponibles augmentait significativement sur une durée plus longue. Nouvelle preuve d’une utilisation plus efficiente des Phosphates grâce à Iperen IPE®!

Résultats d’un essai réalisé sur la laitue, 20 jours après le semis

Nous avons également évalué l’effet de la Technologie Iperen IPE® sur le développement initial de la laitue en cas d’application par fertigation. Dans la parcelle témoin, aucun Phosphate n’a été appliqué et aucun produit IPE n’a été ajouté. Dans la parcelle n° 1, 20 kg/ha de Phosphates ont été appliqués, et pas de produit IPE. Dans la parcelle n° 2, 15 kg/ha de Phosphates ont été appliqués, associés à du produit IPE.

Le témoin  (20 – 0 – 20 + TE) présentait les résultats les plus faibles pour tous les paramètres. Après 20 jours, le volume et la surface couverte par les feuilles affichaient les valeurs les plus élevées dans les parcelles traitées avec le produit IPE (Iperen IPE®| 20 – 15 – 20 + TE). Le même constat valait pour la biomasse fraîche à la fin de l’essai, en dépit d’une réduction de 30 % des Phosphates nouvellement appliqués.

Résultats d’un essai réalisé avec du maïs, 20 jours après le semis

Nous avons également évalué l’effet de la Technologie Iperen IPE® sur le développement initial du maïs en cas d’application par fertigation. Le schéma expérimental était comparable à celui de l’essai sur la laitue. Une parcelle témoin sans application de Phosphates. Une parcelle traitée avec des Phosphates mais sans  produit IPE. Et une parcelle traitée avec une quantité similaire de Phosphates et la Technologie Iperen IPE®.

Après 20 jours, l’analyse de la biomasse fraîche et de l’indice SPAD a débouché sur des chiffres significativement plus élevés dans la parcelle traitée par Iperen IPE®. Il en allait de même pour la hauteur de la plante. Dans cet essai également, les valeurs les plus faibles ont été observées dans la parcelle témoin.

La Technologie Iperen IPE® dans nos produits

Trouver le produit adapté