Au cours du programme LIFE Plants for Plants, nous conduirons les essais scientifiques et de démonstration.

La zone d’essai du projet pilote européen couvrira 220 hectares en 2020 ; dont 90 hectares qui seront traités au moyen des nouveaux biostimulants. La superficie s’étendra pour passer à 1 700 hectares courant 2021.

En 2019, dans le cadre du Projet LIFE financé par l’U.E. nous avons mis à l’essai des prototypes Plants for Plants dans différentes zones climatiques à travers toute l’Europe (essais B4). Nous avons testé trois produits avec différents objectifs : LL002, utilisé en application foliaire pour une utilisation plus efficiente de l’eau et du phosphore (EUE et EUP) ; L004 appliqué au sol pour améliorer l’EUP ; et LL017 pour une fortification efficiente des cultures (EFC) contre les stress biotiques.

Nous avons mené des essais dans différents pays sur des cultures diverses telles que la fraise, la pomme, la pomme de terre, la betterave sucrière, la tomate, le raisin, etc.

Dans ce cadre, nous avons parcouru les Pays-Bas, la France, la Croatie, la Pologne et l’Italie (Vénétie et Sicile), totalisant 28 déplacements et 608 heures de voyage !

Dans tous ces pays, nous avons été accueillis par des agriculteurs très intéressés et motivés, qui nous ont consacré leur temps et fait part de leurs observations.

Certains résultats d’essai étaient excellents. C’est le cas par exemple pour la betterave sucrière, où nous avons constaté une très forte augmentation du rendement et de la teneur en sucre, ou encore pour la tomate où une réduction de 30 % de l’utilisation d’eau a été possible sans affecter de beaucoup le rendement. Et dans l’ensemble, de très bons résultats ont été obtenus dans la majorité des cultures, avec des économies d’eau, de phosphore et de fongicides. De nombreux collaborateurs de LandLab et Van Iperen International ont pris part au projet.

Certains essais ont été réalisés par des sous-traitants externes sous la supervision de LandLab : la Faculté d’agrobiotechnologie à Osijek et Rusthoeve aux Pays-Bas.

Dans le cadre du cycle d’essais B5, toutes ces évaluations seront répétées en 2020 à plus grande échelle, dans 11 pays, avec l’aide de nombreux distributeurs et agriculteurs.